La semaine dernière, je t’ai parlé de TDAH – Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité – pour la première fois et je t’avais promis de revenir vers toi avec deux outils mis en place depuis janvier à l’école et qui ont radicalement changé les appréciations dans le bulletin de notre 8 ans. Les trois instits (instit principale et deux profs de langues) notent des progrès spectaculaires au niveau du comportement. Ce n’est qu’un début mais je me suis dit que ça pouvait peut-être t’aider aussi.

  1. Le collier de mastication

Un enfant atteint d’un TDAH a toujours besoin d’occuper ses mains mais aussi sa bouche ! Du coup, les stylos mangés, les dents limées avec la règle, les tubes de colle avalés – un vrai calvaire (ou une aubaine pour les dentistes selon le point de vue !). Nous avons donc investi dans un collier de mastication ; un peu comme pour les bébés qui font leurs dents mais pour les plus grands. A mâcher à l’envie. Après avoir prévenu l’institutrice, K. est parti à l’école avec son collier. Passés les 2 premiers jours d’adaptation où il l’a enlevé pour jouer avec ou pour le lancer sur les copains (hum hum), ça a été un vrai succès. Tant et si bien que les quelques jours où il l’a oublié à la maison, la maîtresse lui a demandé où était son collier. Je ne change plus son stylo bleu tous les 2 jours et ses dents me disent merci. Je crois qu’en l’occupant, ça l’aide également à rester assis un peu plus sur sa chaise…

Il existe pleins de designs sympas qui ne font pas bébé du tout comme par exemple le collier de mastication Minecraft ou encore dinosaure et dent de requin. A noter que sur le site spécialisé Hoptoys, il existe différentes duretés de plastique. Mon rongeur a déjà mangé une petite partie de son collier tête de mort donc je vais tenter un collier plus dur la prochaine fois 😉

Le collier ne sert que pour l’école et est rangé le reste du temps.

2. L’économie de jetons à l’école et à la maison

L’enfant TDAH est toujours réprimandé : arrête de gesticuler, reste assis, enlève ça de ta bouche, fais attention, etc. Cela crée chez lui un profond sentiment d’incompréhension voire d’injustice puisqu’en général, il ne le fait pas exprès. Il voudrait bien faire plaisir à son entourage en se conformant à leurs demandes mais c’est au-dessus de ses forces, indépendant de sa volonté. Les reproches permanents peuvent alors se transformer en crise de colère pour l’enfant qui n’en peut plus.

Le conseil de la neuro-psychologue ? Le renforcement positif. Kézako ? On met en avant ce qui est bien et on laisse de côté ce qui ne l’est pas. On met en place des jetons à gagner pour les comportements positifs et on n’en attribue aucun si le comportement n’est pas assimilé.

Exemple : faire les devoirs sans râler (épreuve ultime pour un TDAH qui a du mal à s’y mettre – doublé de l’ennui que les devoirs représentent pour le côté HP* chez nous). Nous avons attribué 5 jetons à ce comportement. Tous les jours, si les devoirs sont fait dans la presque bonne humeur, il gagne 5 jetons. On a aussi prendre la douche (1 jeton), mettre le couvert ou débarasser (1 jetons), 10/10 en dictée (très difficile à obtenir sans se concentrer un max – 5 jetons), etc.

L’institutrice a accepté de faire la même chose (on a vraiment beaucoup de chance) : lever le doigt pour prendre la parole, respecter les règles de la classe, ne pas faire de crise, etc. A la fin de la semaine, je reçois le tableau et j’ajoute les jetons de l’école à ceux de la maison.

K. a choisi lui-même les récompenses qui vont avec les jetons :

  • acheter une glace (50 jetons)
  • louer un film (100 jetons)
  • choisir le restaurant (200 jetons)

On peut bien-sûr faire varier les plaisirs pour les récompenses et c’est ultra-motivant pour l’enfant ! Alors que le comportement laissait vraiment à désirer à l’école, il n’est jamais revenu une seule semaine avec moins de 50 jetons / 60 de l’école. Il a même atteint les 58/60 la semaine dernière et vise les 60 cette semaine. Quand les comportements sont bien acquis, on peut les remplacer par de nouveaux mais ne jamais en avoir plus de 3 à 5.

bracelet garmin vivofit jr

Pour le côté encore plus ludique, on lui a acheté une montre Garmin Vívofit JR qui rend l’économie de jetons hyper visuelle. Je valide le comportement sur mon smartphone et les jetons viennent s’ajouter sur sa montre dans une tirelire cochon virtuelle 🙂 Quand il utilise les jetons pour une récompense et que je valide, les jetons nécessaires s’enlèvent automatiquement. En plus ça compte les pas et il y a un timer pour se brosser les dents et quelques autres gadgets alors les enfants sont ravis !

Un achat pas donné (99 euros) mais que je ne regrette pas. Son frère en a d’ailleurs une aussi et ça marche plutôt pas mal.

Disponible sur Amazon

T’essaies et on en reparle ? 😉

 

*Haut Potentiel

(Visited 1 567 times, 2 visits today)