10 minutes

J’adore les jolis cahiers et les beaux stylos, j’aime écrire et être organisée alors forcément j’suis tombée dans la folie du bullet journal depuis plusieurs années (également appelé bujo pour les intimes).

Du coup, j’avais envie de te parler de cette manière de s’organiser, inventée par un designer américan – Ryder Carroll – qui pourrait t’intéresser si toi aussi, tu veux réduire ta charge mentale et que tu ne bullet journal pas encore (quoi ?! mais c’est impossibleuuuh).

En Miss Organisée qui se respecte, j’ai testé pas mal d’outils et la méthode du Bullet Journal m’a convaincue. C’est simple mais bougrement (fallait réussir à placer ce mot en 2019 hein !) futé.

Le bullet journaling, c’est quoi ?

C’est revenir au papier et au stylo mais pas que. C’est aussi regrouper toutes ses idées, ses rendez-vous, ses to-do lists au même endroit. En gros, tout centraliser. De la gestion de projet en barre.

Exit les post-its sur le frigo, les listes dans le téléphone et les notes griffonnées sur un morceau de papier.

Bien-sûr, si tu es hyper connecté(e), il y a des outils en ligne comme Trello ou Evernote qui peuvent te permettre de bien classer tes différentes notes par catégories, avec des étiquettes. Mais ça ne remplace pas le bon vieux cahier que tu peux emmener partout, même quand tu n’as pas de connexion internet et même quand tu n’as pas d’électricité !

J’adore ces applis mais j’apprécie vraiment de revenir aux basiques chaque matin avec mon bullet journal.

L’idée géniale du bullet journal réside dans la création d’un index au début du journal ainsi qu’un planning par mois pour bien visualiser les évènements importants d’un seul coup d’oeil.

De cette façon, tu ne passes pas des heures à chercher la checklist que tu as commencé à rédiger pour ton prochain voyage en Grèce en plein milieu du cahier.

Bullet journal : le bon matériel pour débuter

Techniquement, tu peux utiliser le cahier que tu veux. Mais comme tu vas l’emmener partout, il est plus chouette d’avoir un cahier de taille raisonnable (j’utilise un A5) et avec une couverture rigide qui ne va pas se déchirer rapidement (type Moleskine).

Tu as ensuite le choix entre pages blanches, lignes ou pointillés. Il faut savoir que le concept de départ du bullet journal est très sobre mais a été « pimpé » par les pros du dessin et du lettering. On peut donc s’autoriser à mêler organisation et esthétique. 

Crédit photo * Rozmakesplan

Tout comme Roz (photo ci-dessus), je suis donc fan des pointillés qui sont un excellent compromis pour écrire droit mais pas trop intrusifs quand on veut faire quelques dessins.

J’utilise les cahiers Leuchtturm 1917. Les pages sont déjà numérotées, les coloris sont top et les cahiers sont abordables (17€ sur Amazon).

Et si tu as envie de mêler organisation et dessin sans être une pro du maniement du stylo (comme moi quoi), il existe des pochoirs avec des petits logos et des bannières qui te feront passer pour une pro.

Côté stylos et feutres, la seule consigne est que ça ne traverse pas la page quand tu écris sinon ce sera tout moche. J’utilise des Stabilos pointe fine. A coupler avec les surligneurs Stabilos pastels.

La technique pour bien démarrer

1/ Index

–> Réserve les 4 premières pages de ton bullet journal à l’index. Ecris « Index » en haut des pages et numérotes-les de 1 à 4 en bas de page.

Cette section, comme son nom l’indique, servira à reporter les numéros de pages de ce qui va suivre.

2/ Vue annuelle

–> Les 4 pages suivantes vont servir à avoir une vue d’ensemble de l’année à venir. Appelle-la « 2019 », « mon année » ou encore « vue annuelle » (comme tu le sens).

Puis sépare chaque page en 3 parties égales sur la hauteur : janvier/ février / mars sur la 1ère, avril / mai / juin sur la 2ème et ainsi de suite jusqu’à décembre.

Crédit Photo : Bullet Journal – Méthode originale

Indique tes grands évènements à venir. Un évènement est signalé par un cercle, une tâche à effectuer par un point et une note par un tiret.

Crédit Photo : Bullet Journal.com

Quand la tâche a été effectuée, on barre le point qui la précède. De même pour les évènements. On peut reporter une tâche en ajoutant > sur le point. On peut décider de l’annuler en la rayant complètement.

3/ Vue mensuelle

C’est une double page que l’on crée pour chaque mois. Sur la page de gauche, on reproduit un calendrier du mois pour y indiquer les évènements importants et sur la page de droite, on fait une liste des tâches prioritaires du mois.

Cela permet d’y voir plus clair et de se donner une direction.

Crédit Photo : Rozmakesplan

4/ Au jour le jour

Vient enfin une section au jour le jour qui est pour moi la plus importante : celle qui permet de répartir les tâches et les évènements du mois afin d’avoir des objectifs réalisables et fractionnables en sous-tâches.

Crédit photo : Bullet Journal.com

Nombre des fans du bullet journal ajoutent la météo du jour dans cette section… J’avoue que je ne vois pas tellement l’utilité mais tu peux te lacher 😉

5/ Les collections

Mais l’avantage du Bullet Journal est de pouvoir se prêter à tous tes désirs. C’est là que les « collections » entrent en jeu.

On peut par exemple créer une double page « week-end à Londres » et y consigner aussi bien les tâches à faire (réserver l’hôtel) que les choses à voir. Quand on a terminé, on reporte le nom de la collection et le numéro des pages dans l’index afin de les retrouver facilement plus tard.

Crédit photo : Smitty Smit

On peut suivre ses dépenses, se préparer des challenges fitness ou encore faire une liste des films que l’on a vu dans l’année ou des pays que l’on aimerait visiter.

Les possibilités sont infinies et c’est ça qui est vraiment chouette.

La mise en place est un peu longue quand le bullet journal est neuf mais tu vas ensuite gagner du temps au jour le jour.

Chaque dimanche, je prépare la liste des tâches de la semaine suivante. Et chaque matin, je vérifie et planifie les tâches additionnelles du jour pour savoir où je vais dès que je m’assois à mon bureau.

Quand j’en ai marre de travailler, je fais une pause en décorant certaines pages ou en créant une collection ludique –> Mes voyages de rêve.

Les plus beaux bullet journal pour s’inspirer

Le mouvement du bullet journal a pris tellement d’ampleur que tu trouveras énormément de ressources qui t’aideront dans ton aventure. Certaines sont en anglais mais les images parlent d’elles-mêmes et il ne faut pas avoir un score très élevé au TOEIC pour s’en sortir.

Pour débuter et t’inspirer, tu peux imprimer et reproduire le planning à la semaine du site Jolanijolie. A télécharger ici.

Crédit photo : Jolanijolie.com

Tu peux également suivre Rozmakesplan sur Instagram :

Ou une incontournable dans l’univers Bujo, Boho Berry :

Il existe également des sites dédiés au bullet journal en français que tu peux consulter pour t’inspirer :

  • Créabujo – une vraie mine d’informations dans le domaine !
  • Accros bullet journal – un tableau Pinterest en français avec pleins de ressources et d’idées
  • 10 comptes Instagram sur le bullet journal en français – une sélection du blog Avril sur le fil.

Derniers conseils

Avant que tu ne te lances à corps perdu dans le design de ton bullet journal, je tiens à partager quelques derniers conseils issus de mon expérience personnelle.

#1 – Point trop n’en faut

Il est très tentant de se faire des to-do list de malade, longue comme le bras. Et c’est une de mes grosses erreurs. Je sais ce que je suis capable d’abattre en une journée alors je liste pleins de tâches et je cours toute la journée pour les exécuter.

Parfois, je suis obligée d’en reporter au lendemain alors même que j’ai déjà listé pas mal de tâches en faisant mon planning de la semaine. Hyperactivité quand tu nous tiens.

Ne fais pas comme moi. Planifie 3 à 5 tâches par jour et tiens-toi y. À la fin de la semaine, ce seront tout de même 21-35 actions réalisées.

#2 – Fais du fractionné

« Changer l’ampoule de la salle de bain » et « Définir le plan marketing de ma société » ne vont pas te prendre le même temps. Ou alors tu es un bras cassé pour changer une ampoule et un Speedy Gonzales du marketing.

Utilise les sous-tâches pour t’aider à accomplir les objectifs les plus compliqués. Tu y verras plus clair.

Il va sans dire qu’on ne prévoit pas 3 à 5 tâches compliquées par jour hein.

D’ailleurs, je planifie en général ce genre de tâches pour le mois. Février –> définition de la stratégie marketing. Puis je fractionne, semaine 1 –> étudiez les résultats des actions passées / semaine 2 –> planification de la stratégie Facebook et Instagram / semaine 3 –> rédaction d’une chaîne d’emails automatisés, etc.

#3 – Relax

Ne te mets pas la pression de faire un joli cahier. Ne le fais que si tu en as envie. Et même en ayant envie, il m’arrive souvent de me contenter de lister ce que j’ai à faire ou envie de faire, sans passer des heures à décorer avec de jolis feutres car je n’ai pas le temps.

La version originale du bullet journal ne comporte aucun dessin donc relax. Si tu as le temps et l’envie, fais-le. Sinon, zappe ! Et si, comme moi, tu tentes de le décorer parfois mais que tu es déçue du résultat, dis-toi que ça n’a aucune importance.

L’essentiel est que tu puisses vivre ta vie plus détendue car tu sais que tu ne vas rien oublier d’important. Tout est noté et tu n’as pas tout ça à te rappeler.

#4 – Le plaisir du devoir accompli

Tu vas voir, le plaisir de cocher ce qui a été accompli et de te rendre compte de tout ce que tu fais de concret au jour le jour. Ça booste énormément.

Parfois, je me fais des petits challenges perso : allez, je dois cocher au moins deux tâches de la liste « Travaux maison » chaque jour pendant une semaine (pendant mes vacances d’été). Et je m’y tiens.

Une méthode comme une autre pour ceux qui ont tendance à la procrastination.

Et il est très sympa de relire ses objectifs 2017 ou 2018 et de se rendre compte qu’on en a réalisé 80% et que les autres objectifs ne nous paraissent peut-être plus si importants.

Sur ce, je te souhaite une excellente première expérience du bullet journal !

N’hésite pas à me dire en commentaire ce que tu penses de la méthode ou à poser des questions.

(Visited 341 times, 1 visits today)