Cet outil de la discipline positive est carrément diabolique mais tu seras étonné(e) de voir à quel point cela peut fonctionner ! Nyark nyark nyark. Avec des ados, non mais avec les plus petits, c’est hyper simple à appliquer.

Admettons que tu veuilles rectifier le tir parce que ton gnome ne tire jamais la chasse d’eau des toilettes (ça sent… le pipi vécu hein). Alors tu lui expliques que ça te soule et tu lui demandes : qu’est-ce qu’on peut faire pour que tu y penses ? Ou encore : qu’est-ce qu’on peut faire si tu oublies (sanction) ?

Et là, l’imagination des petits est débordante et souvent très juste. Et comme cela vient d’eux, ils seront plus coopératifs si la sanction doit être appliquée.

Qu’est-ce qu’on peut faire si tu cours partout dans les rayons du magasin ? Ne plus m’emmener quand tu vas faire les courses ? Me mettre dans le caddie ? Voilà le genre de réponses que tu auras et que tu pourras appliquer sans pitié parce que les règles auront été fixées à l’avance et tu ne l’auras pas pris en traître !

Essaie, tu verras 😉

(Visited 64 times, 1 visits today)