Après l’outil #1 de la discipline positive (Les questions de curiosité), l’outil #2 (C’est pas moi, c’est la faute de la routine !), l’outil #3 (Ne pas (trop) chouchouter tes gnômes), voici l’outil #4 : encouragements vs éloges. En discipline positive, il est important de donner confiance à l’enfant et de l’aider à être le plus autonome possible (et donc plus sûr de lui). Pour se faire, il faudra faire appel aux encouragements plutôt qu’aux éloges. Explications.

Eloges : Je suis très fière de toi ! Voici une récompense.
Encouragement : Tu as travaillé dur pour y arriver. Tu dois être si fier de toi.

J’ai essayé et je dois dire que j’ai vu des étoiles dans les yeux de mon petit garçon (4 ans) assorties d’un « Oui » (trop fier). Je ne donnais pas de récompense en général mais avais tendance à dire « je suis très fière de toi ». Après avoir lu le livre de Jane Nelsen sur la discipline positive, je me dis qu’il est important de transmettre à nos enfants que ce qu’ils font, ils doivent le faire pour eux, pas pour nous. Pas envie de les transformer en Tanguy-Boulet même si on les aime très fort !

Ça vous fait réfléchir cet outil ? Qu’en pensez-vous ?

(Visited 19 times, 1 visits today)