Discipline positive toujours. Je te propose de découvrir cette philosophie sous forme de différents outils chaque vendredi, que tu pourras appliquer sur tes gnômes pendants le reste de la semaine (et jusqu’à ce que mort s’en suive après aussi si tu veux).

Outil #1 donc… Ne pas (trop) chouchouter tes gnômes. Paf. Oui, je sais, ça paraît dingue. Dans une société où on veut TOUT faire pour aider nos petits chéris. Ils sont petits, ils sont si mignons et inoffensifs. Sauf qu’à l’adolescence, on se plaint parce que ces mêmes petits chéris ne veulent pas mettre le couvert ou nous aider à ranger les courses. Eh ouais.

Les 3 raisons pour lesquelles tu ne dois pas (trop) chouchouter ton enfant

  1. Les enfants trop chouchoutés développent la croyance que les autres doivent tout faire pour eux (égocentrique, tyrannique si tu préfères).
  2. Une des meilleures choses que l’on peut transmettre à son enfant est de lui donner confiance en lui (« je suis capable… de mettre la table » !)
  3. Les enfants sont plus sûrs d’eux quand ils savent qu’ils peuvent se débrouiller dans la vie (pas de dépendance).

Avant/Après : une histoire de biberons

Avant par réflexe (et parce que je suis pressée le matin avant de partir au travail), je ramassais le biberon de #1 et allais le poser dans la cuisine. Au bout de quelques temps, il levait carrément le bras avec le biberon au bout en grognant pour que je l’attrape. Maintenant, il ne boit plus de biberon mais rapporte son bol de céréales dans la cuisine. Le plus jeune rapporte aussi son biberon dans la cuisine quand il a terminé de le boire (18 mois).

Comme ils vont à la crèche depuis tout petit (3 mois), ils ont aussi du apprendre à se débrouiller plus rapidement. Je trouve que c’est excellent. J’ai aussi investi dans des objets qui les aident à se débrouiller : marche devant le lavabo pour qu’ils puissent se laver les mains tout seuls, chaussures à scratches pour éviter la prise de tête des lacets, caisses de rangement de jouets pour qu’ils puissent ranger leurs chambres seuls, etc. On leur apprend progressivement à se prendre en charge. Il reste ainsi plein de temps à papa et maman pour jouer avec eux, leur faire des câlins.

Et vous , plutôt chouchoutage à fond ou enseignement de l’indépendance ? Que pensez-vous de cet outil ?

(Visited 17 times, 1 visits today)